Bernard Freseau photo.jpeg

BERNARD FRESEAU

Après avoir exercé le métier de restaurateur, Bernard Fréseau se consacre désormais à une toute autre activité... celle de céramiste. C'est une histoire qui dure déjà depuis plus de 30 ans, une activité qu'il menait déjà en parallèle. L'artiste a développé une véritable passion pour ce métier de sculpteur, pour le travail de la terre, son toucher, ses effets de matière, ses étapes de transformation.


Bernard Freseau réalise différentes pièces en céramique. Ce sont souvent des pièces de couleur blanche, leur conférant ainsi une certaine élegance. 


Son univers est très varié puisqu'il présente toute une série de Saintes-vierges avec des fleurs sculptées qu'il intègre aux personnages, mais il aime aussi les présenter en couleurs fluorescentes et leur donner ainsi un côté plus décalé. Les fleurs reviennent souvent dans ces oeuvres, que ce soit sur le dos d'un gros escargot ou sur le buste de Mao Tse Toung ou Frida Kahlo... Des oeuvres superbes ! Il réalise aussi des bijoux de mur, des lampes, des vases. Cet artiste de talent n'est jamais à court d'idées.


A noter qu'il a été remarqué par les princes Harry et William pour lesquels il a reçu une commande de coquelicots rouges il y a quelques années maintenant. C'est une anecdote qu'il aime raconter, mais avec une certaine humilité qui est toute à son honneur. En 2017, ses coquelicots étaient pourtant sur toutes les photos prises pour le centenaire de la commémoration de la bataille de Vimy. Ce coquelicot appelé "poppy" par les Anglais symbolise la guerre des tranchées et les centaines de milliers de soldats morts au combat. Aujourd'hui encore, Bernard Fréseau réalise toutes sortes de fleurs et de coquelicots.